Viking FR

Amener son animal de compagnie au bureau

Amener son animal de compagnie au bureau

Accroc à votre toutou ? En manque de votre chat ? Il est parfois difficile de laisser ses animaux seuls à la maison en partant au travail. Alors pourquoi ne pas les amener avec vous au bureau ? Si le concept n’est pas encore très populaire en France, les États-Unis sont largement en avance sur cette tendance. Le 24 juin, toutes les entreprises participent à la journée « Take Your Dog To Work » (Amenez votre chien au travail), et 17% d’entre elles acceptent que leurs employés amènent leur animal de compagnie quotidiennement.

Alors pourquoi ne pas sauter le pas vous aussi et amener votre compagnon au bureau ? Et comment convaincre votre employeur et vos collègues ? Nous vous donnons des conseils !

Les bienfaits d’avoir son animal de compagnie au bureau

Les experts le disent, les animaux de compagnie, que ce soit un chien, un chat ou encore un poisson rouge, ont de nombreux bienfaits sur l’Homme.  Philippe de Wailly, vétérinaire, explique : « la simple contemplation d’un poisson rouge dans un aquarium a déjà un effet positif sur la tension artérielle, alors dans une entreprise, un chien est un excellent remède contre l’hypertension et le stress ! ».

 chien au bureau

Les spécialistes s’accordent tous sur le pouvoir apaisant que les animaux ont sur les employés lorsqu’on les amène au bureau. Ainsi, le premier atout serait donc la diminution du stress (pour 85% des experts). En effet, pouvoir caresser son chien ou chat permet de décompresser, ainsi que le fait de devoir le sortir lors d’une petite promenade le midi. Cela permet aussi d’améliorer l’ambiance au travail et amène les employés à échanger et être plus sociables les uns envers les autres (84%).

Avoir son compagnon au travail permettrait aussi une baisse de l’absentéisme, et les employés seraient d’ailleurs plus enclins à rester plus tard le soir si leur meilleur ami est avec eux ! Enfin, le dernier atout, et non des moindres, serait l’augmentation de la concentration et ainsi de la productivité (41%).

Enfin, vous pouvez facilement convaincre les RH puisque les entreprises qui acceptent que leurs employés amènent leur animal de compagnie ont une image extrêmement positive (98%) ! Un atout RH non négligeable…

Les points à valider avec votre employeur et vos collègues

Même si la loi n’interdit pas d’amener ses animaux sur son lieu de travail (à l’exception du domaine administratif et alimentaire), il est primordial de vérifier sa convention collective et le règlement intérieur de son entreprise avant d’entreprendre quoi que ce soit.

Il y a bien évidemment quelques règles de bon sens à respecter pour amener ses animaux au boulot. Si rien n’est stipulé sur le papier, il est tout de même nécessaire de se rapprocher de son employeur afin de valider l’idée avec lui. S’il est partant, il faut également confirmer avec l’ensemble de vos collègues que cela ne leur pose aucun problème. En effet, certains peuvent être allergiques, phobiques, ou simplement contre l’idée d’avoir des animaux au bureau et ce pour certaines raisons : peur de la contre-productivité, odeurs dérangeantes, trop bruyant, etc.

Dans certains cas, vous pouvez facilement engager la conversation et le débat en présentant les bienfaits des animaux au travail ou en mettant en place une charte qui permettra d’éviter au maximum les effets négatifs.

Comment mettre ce projet en place dans votre entreprise ?

Une fois l’aval obtenu par votre employeur, pour demander l’avis de vos collègues, vous pouvez faire voter le projet de façon anonyme en mettant des bulletins de votes et une urne à disposition. En effet, il se peut que certains de vos collègues ne soient pas à l’aise pour dire qu’ils sont contre, ou n’aient pas envie de s’expliquer sur leur avis (positif comme négatif).

En lançant l’idée du projet, vous pouvez également vous engager à rédiger une charte si l’idée est validée, afin de rassurer vos collègues. Cette charte aura pour objectif de mettre en place des règles concernant les animaux de compagnie, avec par exemple des points tels que :

  • liste des animaux acceptés
  • amener son animal de compagnie une fois qu’il est propre (pas de chiot par exemple)
  • amener son animal de compagnie lorsqu’il est vacciné, vermifugé, traité contre les puces,…
  • ne pas amener son animal s’il est malade
  • nettoyer après son animal s’il vient à salir ou détériorer les bureaux
  • sortir son animal s’il est trop bruyant et l’attacher dehors si besoin
  • sortir son animal à la pause-déjeuner
  • nettoyer vous-mêmes les bureaux si besoin (nettoyer les poils par exemple)
  • se désinfecter d’autant plus les mains avant de toucher aux espaces collectifs
  • amener le matériel nécessaire à son animal (litière, panier, etc.)

 

Cette charte sera à faire signer par l’ensemble des employés qui décideraient d’amener leur animal de compagnie. Si l’idée est acceptée, faites également signer un formulaire par tous les employés afin de valider leur consentement concernant les animaux sur le lieu de travail.

Enfin, pensez à vous assurer ! Si votre animal venait à détériorer du matériel ou, pire, mordre l’un de vos collègues sur votre lieu de travail, mieux vaut être couvert !

employée heureuse faisant un calin à un chien devant son bureau

En conclusion, amener votre animal de compagnie adoré au travail peut être très bénéfique pour vous et votre entreprise (ainsi que pour votre compagnon d’ailleurs, qui n’a plus à rester seul !). Toutefois, il faut être prudent quant à la façon de mettre en place ce projet « social » d’entreprise, et surtout penser à bien se couvrir !

En savoir plus : https://www.purina.fr/mieux-vivre-ensemble/les-animaux-sur-le-lieu-de-travail

Tags: , , ,
employée heureuse faisant un calin à un chien devant son bureau
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedIn

Comments are closed.