Viking FR

Bactéries : découvrez ce qui traîne sur votre bureau !

Bactéries : découvrez ce qui traîne sur votre bureau !

Se laver les mains est un geste essentiel de santé publique comme le rappelle l’OMS tous les 15 octobre lors de la Journée mondiale du lavage des mains. Curieux de savoir si nous avions des collègues invisibles sur notre bureau, nous avons décidé de faire nos propres prélèvements sur plusieurs endroits communs du bureau. Âmes sensibles s’abstenir…

Notre méthodologie

Aidés d’un technicien de laboratoire, nous nous sommes procurés des boîtes de Pétri remplies d’agar-agar. Ce sont des petites boîtes plastiques circulaires avec couvercle remplies d’agar-agar, un gélifiant nutritif utilisé dans la culture de micro-organismes tels que les bactéries. Plus simplement : c’est de la nourriture de premier choix pour les bactéries !

Nous nous sommes ensuite procurés le reste du matériel nécessaire :

  • des cotons-tiges,
  • des lingettes alcoolisées,
  • du scotch,
  • une étiqueteuse,
  • un gel antibactérien.

equipment_selection_

Nous avons ensuite décidé de faire des prélèvements sur les espaces / le matériel avec lesquels les employés interagissent le plus souvent. Nous avons pensé que les plus intéressants seraient donc :

  • la souris d’ordinateur
  • le photocopieur
  • le clavier d’ordinateur
  • le bureau
  • la même souris d’ordinateur nettoyée avec des lingettes désinfectantes
  • la poignée de porte du couloir principal
  • le microphone d’un téléphone
  • un crayon à papier et un stylo mâchés

bacterial_montage_2

Nous avons ensuite injecté individuellement ces prélèvements dans les boîtes d’agar-agar étiquetées et les avons laissées dans un espace chaud pendant quelques jours tout en gardant un œil sur leur développement.

Pour injecter les bactéries, nous avons frotté les cotons-tiges stérilisés sur les zones choisies, puis les avons déposés en zigzag doucement sur la gelée d’agar-agar.

Animated GIFs - Find & Share on GIPHY

Animated GIFs - Find & Share on GIPHY

Il était important de stériliser les cotons-tiges avec des lingettes alcoolisées avant utilisation, de façon à laisser l’alcool s’évaporer avant de passer aux prélèvements. Cela nous a permis de déduire que la seule bactérie récoltée serait celle de la surface choisie, et non pas des résidus de bactéries déjà présents sur le coton-tige.

Nous avons ensuite placé les boîtes de Pétri dans un carton dans un espace chaud pendant 5 jours. Le carton était bien entendu étiqueté pour que personne ne l’ouvre ou ne le jette par erreur.

Notes : il est nécessaire de travailler méthodiquement et minutieusement pour éviter tout accident ou contamination.

Il faut également bien se laver les mains après avoir manipulé chaque échantillon afin d’éviter de contaminer vos prélèvements et pour ne pas avoir de bactéries sur vous.

Les résultats

Après 5 jours, la culture de bactéries et les moisissures sont apparues… Bien que notre équipe ait été amusée par cette expérience scientifique nous rappelant le collège, la vision des cultures dans les boîtes Petri a calmé l’enthousiasme général ! La diversité des germes qui traînent sur nos bureaux est écœurante !

Souris d’ordinateur

Bien que le prélèvement fait sur la souris propre ait très peu poussé, cela montre à quel point il est important de nettoyer son bureau et son équipement, surtout si un collègue est malade !

souris

Photocopieur

Photocopieur

Cette expérience a aussi révélé que le photocopieur semble être beaucoup plus sale que ce que l’on attendait. Nous en avons conclu que cela venait du fait que celui-ci est utilisé par de nombreux employés, mais que personne ne le nettoie régulièrement. Lorsque l’on voit ces résultats et que l’on considère à quelle vitesse les maladies se répandent, on peut considérer que le photocopieur peut être le meilleur moyen pour proliférer une contamination. Depuis le jour des résultats, on a fait le serment que l’on désinfecterait le photocopieur du bureau de façon régulière !

Bureau

Bureau

Le prélèvement fait sur le bureau a developpé le plus de bactéries et de moisissures.
Le fait de manger à son bureau s’avère être un facteur aggravant pour la poussée de micro-organismes !

Porte du bureau

Porte

Si la pousse des bactéries n’est pas aussi importante que sur d’autres espaces, cela vient du fait que les portes sont nettoyées chaque jour par les employés de ménage. Cela montre donc l’importance de la pousse de ces bactéries en une seule journée. Cela prouve combien certains objets peuvent être contagieux, même en étant nettoyés régulièrement.

Fournitures de bureau mâchées

crayon

Les crayons à papier et stylos mâchés semblent héberger de nombreux germes, même en restant « non mâchés » pendant plusieurs jours. Le problème est qu’en mâchouillant son stylo, cela crée un point de contagion que vous amenez avec vous un peu partout. Prêtez le à un collègue et vous pourriez l’exposer à des germes qui le rendraient malade. En plus de tout cela, si votre stylo est déjà contaminé, vous amenez les germes directement dans votre bouche !

Téléphone et clavier

tel

Nous avons été surpris par le faible développement des bactéries prélevées sur le clavier et le téléphone, ces objets sont apparement plus propres que nous le pensions !

En conclusion, l’expérience montre que la plupart des coins de nos bureaux sont sales et que certains endroits devraient être nettoyés plus régulièrement. Cela vaut la peine de tout de même se rappeler que les micro-organismes tels que des bactéries se développent partout. Maintenir des conditions stériles au sein d’un bureau semble donc irréaliste et inutile puisque nous vivons entourés de millions de bactéries tous les jours.

La plupart des bactéries trouvées sont à un niveau qui n’est pas dangereux pour la santé mais on a pensé qu’il était intéressant d’étudier quels espaces de nos bureaux pouvaient être des lieux de contagion (si quelque chose de très contagieux et dangereux venait à pousser ici).

Où pensez-vous trouver le plus de bactéries dans votre bureau ? Avez-vous des routines quotidiennes pour éviter de tomber malade au bureau ?

Partagez-les sur Twitter ou Facebook

Découvrez aussi comment améliorer votre bien-être au bureau par la nature !

Tags: , ,
Bureau
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedIn

1 comment

  1. Pingback:Bactéries : découvrez ce qui traîne sur votre bureau ! |