Viking FR

5 conseils pour éviter le burn out

5 conseils pour éviter le burn out

Ce mois-ci, nous nous sommes interrogés sur la question du burn out, et avons sélectionné cinq méthodes qui peuvent aider à vous en préserver.

Qu’est-ce que le burn out ?

shutterstock_413878201

D’après cet article, l’épuisement professionnel (« burn out ») se caractérise par un « sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats professionnels concrets ». Jusque dans les années 1970, l’expression burn out était réservée aux infirmières, médecins, travailleurs sociaux et enseignants.

En France, ce sont 480 000 salariés qui seraient touchés (INVS, 2015).

Les symptômes

Le stress ou le surmenage sont les causes principales du burn out et touchent majoritairement des personnes « piliers », c’est-à-dire dévouées à leur travail, sur lesquelles les collaborateurs se reposent. Parmi les symptômes les plus communs du burn out, on identifie :

  • Les symptômes physiologiques :
  • Grande fatigue ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Perte de concentration.
  • Les symptômes physiques :
  • Pression respiratoire ;
  • Maux de tête et d’estomac.
  • Les symptômes émotionnels :
  • Doutes de ses compétences, de ses qualités ;
  • Dépréciation de soi-même ;
  • Irritabilité, agressivité et ruminations.

 

Cinq conseils pour éviter le burn out

Afin de prévenir le burn out, il existe plusieurs solutions. Nous en avons trouvé cinq qui peuvent vous aider à améliorer votre bien-être.

1) Alimentation

Privilégiez les repas légers, avec céréales complètes, fruits secs, légumes verts et fruits frais de saison, riches en vitamines et en minéraux. Evitez les sodas et pâtisseries, sources de sucres rapides. De même, limitez la consommation de café et d’alcool.

Buvez de la tisane au ginseng, plante antifatigue qui tonifie le système immunitaire, restaure l’aptitude au travail physique, favorise la concentration intellectuelle et aide à reprendre des forces.

Egalement, une cure de magnésium d’origine marine est recommandée pour favoriser le bon fonctionnement de votre système nerveux.

2) Bien-être

L’élixir floral d’olive aide à retrouver la sérénité et redonne goût à la vie avec quelques gouttes par jour. L’huile essentielle d’épinette noire stimule les défenses immunitaires et les glandes surrénales, par application sur les lombaires ou dans le bain. Les granules homéopathiques, à très faibles doses détendent et apaisent l’esprit.

Initiez-vous au tui na, massage traditionnel chinois permettant de rééquilibrer l’énergie vitale, avec des techniques libérant des tensions négatives. De même, la marche tonique, la thalassothérapie, la méditation, le yoga, le qi gong, l’acupuncture ou même l’hypnose peuvent miraculeusement aider à sortir de longues périodes de surmenage.

3) Thérapies de groupes

shutterstock_242964502

Programme MBCT 

D’après l’INVS, le programme MCBT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) consiste en une thérapie de groupe cognitive et comportementale pour prévenir les rechutes dépressives. Ce programme dure 8 semaines et est à la portée de tous.

Journées Européennes de la Dépression

Articulés autour de la dépression au travail, ces événements gratuits, animés par des experts sont ouverts à tous et organisés aux quatre coins de la France.

4) Au bureau

Des gestes simples

Au bureau, il est important de ne pas rester statique grâce à des gestes simples :

  • Bouger ;
  • S’étirer ;
  • Monter les escaliers ;
  • Faire une promenade.

La sophrologie en entreprise

Selon la politique de l’entreprise, les interventions de sophrologie peuvent se faire de manière collective ou individuelle. Chaque séance dure 60 minutes, regroupe 10 à 15 collaborateurs et se déroule en trois temps :

  • La respiration diaphragmatique pausée : pour retrouver l’équilibre intérieur ;
  • La relaxation dynamique : afin de relâcher les tensions musculo-squelettiques ;
  • La détente mentale : favorable à l’émergence de pensées positives.

5) Consultation

Votre médecin peut identifier les causes et autres problèmes physiques liés au burn out. Par la suite, il décidera de vous arrêter ou non. L’arrêt de travail n’est pas obligatoire mais indispensable lorsque l’on n’a plus d’énergie et que le risque d’accident est élevé. Après un temps, la reprise du travail peut redonner des forces et aider à trouver un nouvel équilibre.

Partagez vos réactions ou commentaires sur Twitter ou Facebook.

Retrouvez également Comment réussir à bien se concentrer au travail.

Tags: , , ,
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedIn

Comments are closed.