Viking FR

Adèle Galey, co-fondatrice de Ticket for Change

Adèle Galey, co-fondatrice de Ticket for Change

Aujourd’hui nous rencontrons Adèle, co-fondatrice de Ticket for Change : la start-up qui active les talents en France pour transformer la société par l’entrepreneuriat.
C’est en école de commerce qu’Adèle ressent le besoin de trouver du sens à ce qu’elle fait. Elle décide de rejoindre la Chaire d’entrepreneuriat social de son école et « tombe dans la potion magique de l’entrepreneuriat social » dès ses premiers stages. En 2014, elle débute l’aventure de Ticket for Change et nous la raconte.

Comment a débuté Ticket for Change pour toi ?

En 2013 je suis partie un an faire le tour du monde à la rencontre des entrepreneurs sociaux qui essaient de rendre le monde meilleur avec des business qui fonctionnent.
Mathieu, le co-fondateur à l’origine de Ticket For Change, préparait également un tour du monde et on organisait ensemble des conférences inspirantes autour des voyages solidaires. L’idée de ces conférences était de montrer qu’il était possible d’être acteur et non plus spectateur durant son voyage, et d’impacter l’endroit où vous vous rendez.
A cette époque, je ne connaissais pas les autres co-fondateurs ; c’est Mathieu qui est venu nous chercher tous les trois début 2014 pour lancer ce projet qui a maintenant presque 3 ans et qui a énormément évolué !

Ticket for Change, qu’est-ce que c’est ?

Près d’un Français sur deux considère passer à côté de sa vie : à Ticket for Change, nous sommes convaincus que chacun par son travail peut être acteur de son environnement et s’épanouir. On travaille 80 000 heures durant notre vie, autant que cela ait du sens !

Aujourd’hui la France est un vivier de talents, avec des personnes qui souhaiteraient agir mais qui ne le font pas car elles se sentent seules, n’ont pas les bons outils et n’ont pas assez confiance en elles pour faire le premier pas. Ticket for Change développe des programmes pour aider ces rêveurs à devenir acteurs. Leur promesse est triple : 
Du savoir-être : pour développer sa confiance et adopter une mentalité d’entrepreneur
Des connaissances concrètes en management et gestion de projet pour monter son projet d’entreprise sociale
Un réseau solide avec des personnes comme eux qui débutent et partagent leurs difficultés au quotidien, mais aussi des experts, des mentors et des partenaires qui leur permettent d’aller plus loin.

Pour résumer, on aide les gens à aller de l’envie à l’idée et de l’idée à l’action.

Quels sont vos prochains défis ?

On a beaucoup fait évoluer notre programme de formation et on a notamment développé un cours d’entrepreneuriat en ligne gratuit et accessible à tous (qui a été suivi par 35 000 personnes). On essaie d’être le plus inclusif possible, on organise par exemple des évènements grand public avec des centaines de personnes, pour montrer que chacun peut être acteur de changement à son échelle et par son travail.

Notre prochain challenge c’est de “passer à l’échelle”, c’est-à-dire démultiplier l’impact de nos activités. On se lance dans 3 chantiers notamment :
1/ la création d’un réseau de bénévoles connecteurs, qui sont nos ambassadeurs en région et créent des dynamiques locales
2/ une plateforme numérique en ligne d’accompagnement des premiers pas des entrepreneurs sociaux : on a remporté le Google Impact Challenge l’année dernière pour cela !
3/ l’accompagnement de personnes qui veulent créer des réplications du modèle Ticket for Change dans leur pays.

3 conseils clés pour réussir sa carrière ?

  • Remettre en question ce qui existe : les choses ne sont pas figées, chacun peut changer les choses à son échelle !
  • Bien s’entourer : il faut aller chercher les talents, les experts et des alliés pour nous aider.
  • « Never give up » : ne jamais renoncer ! C’est plus facile à dire qu’à faire et ça demande beaucoup d’efforts, mais la satisfaction à long-terme de se sentir à sa place avec les bonnes personnes n’a pas de prix. Etre épanoui dans son travail, c’est un travail de chaque instant, et ça mérite de se battre pour !

Quelle personnalité vous a inspiré durant votre parcours ?

Plus qu’une personne, c’est plutôt une rencontre entre deux entrepreneurs de Ticket for Change qui m’a inspiré, c’était un moment très fort …
Durant notre programme d’accompagnement d’une durée de 6 mois, on organise un tour de France de 10 jours, un véritable accélérateur pour nos entrepreneurs, pendant lequel ils rencontrent de nombreux acteurs locaux. On a eu la chance d’organiser une rencontre entre Pierre Rabhi, un “philosophe paysan”  qui travaille à réintégrer l’agriculture durable en France, et Emmanuel Fabert, DG de Danone.

Alors que cette rencontre aurait pu être conflictuelle car leurs cœurs de métiers sont presque opposés, ce fut un échange incroyable avec énormément de respect et d’amitié entre ces 2 hommes.
Et c’est l’une des raisons pour lesquelles je suis fière de faire ce que je fais : quels que soient nos statuts,  labels, ou notre environnement, nous sommes avant tout des hommes et femmes qui peuvent par leur travail et à leur échelle, essayer de changer les choses.

Décrivez-vous votre espace de travail …

On est dans un espace de co-working : SchoolLab avec pleins d’autres organisations : des start-up ou des entreprises qui comme nous partagent la recherche de sens et veulent faire bouger les choses.
En plus d’être très beau et très sympa, c’est aussi très énergisant d’être au milieu de ces acteurs !

Vous êtes plutôt thé ou café ?

Thé ! Totalement thé … Je suis une fausse parisienne, je ne bois pas de café.

Quelle fourniture de bureau vous est indispensable ?

Un carnet de notes, je passe mon temps à noter des trucs !

 

L’équipe Viking remercie infiniment Adèle Galey de nous avoir donné du temps pour cette interview. Si vous souhaitez réagir et partager votre expérience, contactez-nous sur Twitter ou Facebook.

Vous aussi notez toutes vos belles idées dans votre carnet !

Retrouvez également l’interview de Xavier, de l’association d’entrepreneuriat social Enactus !

Tags: , , ,
Adèle Galey
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedIn

3 comments

  1. Pingback:Adèle Galey, co-fondatrice de Ticket for...

  2. Pingback:Rencontre avec Elodie Hughes, co-fondatrice de TimeFunding

  3. Pingback:Benjamin Ducoussu, co-fondateur de Wizbii - Viking FR